† GOTHIQUE ROMANTIQUE †

† DISCUSSIONS, PARTAGE, DEBATS, INFORMATIONS, MUSIQUE, LITTERATURE, EVENEMENTS †
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sex Pistols

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Audio_Clash
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Age : 20
Localisation : Bordeaux
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Sex Pistols   Sam 13 Nov - 13:37



L'histoire des Sex Pistols débute grâce à Malcolm McLaren. En effet, il était le manager des New York Dolls, un groupe de rock américain se travestissant à la manière d'un David Bowie. Arrivé à Londres, McLaren soutient sa femme, Vivienne Westwood, dans l'ouverture d'un magasin nommé « Rockabilly » en 1971. La styliste se fait connaître : il faut dire que les créations de la jeune femme choquent et attirent en même temps (cuir, clous, chaînes, etc.). Toute une jeunesse révoltée et désoeuvrée s'y retrouve. Parmi ces jeunes se trouvent Paul Cook et Steve Jones qui deviennent les amis de Glenn Matlock, mais aussi d'autres garçons comme Sid Vicious, Johnny Rotten, Jah Wooble. Quoi qu'il en soit, les trois jeunes gens se réunissent pour jouer de la musique et demandent à Malcolm McLaren s'il ne connaît pas un changeur. John Lydon est ainsi engagé après une audition, son nom va être transformé en Johnny Rotten (rotten signifiant « pourri »... Tout un programme !). Il faut dire que le chanteur avait une dentition particulièrement peu ragoûtante...

Le groupe se met en place et compose des musiques et des textes s'inspirant du registre des New York Dolls cités plus haut mais aussi des premiers disques de David Bowie et des Pretty Things. Tout autour se regroupent des jeunes à l'apparence provocatrice s'inspirant de la mode de Vivienne Westwood. On les appellera le « Bromley Contingent ».

Les paroles violentes des chansons des Sex Pistols et l'attitude complètement déjantée de Johnny Rotten vont vite faire la réputation du groupe ce qui va provoquer un certain engouement du public, d'autres musiciens s'en inspirant pour monter leur propre groupe dont Joe Strummer et Sting. Les Sex Pistols provoquent des scandales non seulement sur scène mais aussi à la télévision, comme en 1976 lorsque Steve Jones, complètement ivre, profère des insultes à une heure de grande écoute. Le résultat de ne fait pas attendre et The Sex Pistols sont interdits de concert dans de nombreuses villes anglaises. Peu importe, le groupe fait une tournée en Europe pour s'éloigner des tabloïds britanniques d'autant plus que l'opinion publique change à leur égard. Même la mode vestimentaire évolue. Chez les Sex Pistols, rien ne va plus entre Glenn Matlock et Johnny Rotten. Glenn Matlock est limogé et remplacé par Sid Vicious qui est pourtant incapable de jouer de la guitare basse. Il faut dire que McLaren est devenu le manager du groupe et qu'il a de plus en plus d'influence ce qui déplaît fortement au chanteur.
the sex pistols

Les Sex Pistols vont quand même enregistrer leur seul et unique album, « Never Mind The Bollocks » mais Johnny Rotten fait encore des siennes et s'éloigne, non seulement du manager mais aussi du reste du groupe. Sid Vicious, starisé, tombe dans l'alcool et dans la drogue. Malcolm McLaren organise alors une tournée aux Etats-Unis dans les états du sud restés très conservateurs. C'est une vraie catastrophe pour les Sex Pistols, l'accueil est glacial et Johnny Rotten est obligé de quitter le groupe. Un peu plus tard, ce sera la séparation des Sex Pistols en 1978. Ensuite, des films seront tournés pour évoquer les dissensions entre les musiciens. Johnny Rotten va reprendre son vrai nom, il partira en Jamaïque en fondant un autre groupe « Public Image Limited » avec d'autres amis. Paul Cook et à Steve Jones vont se retrouver dans un groupe, nommé « The Professionals ». Quant à Sid Vicious, il fera la Une des journaux pour avoir été suspecté d'avoir tué sa petite amie, Nancy Spungen. Il va ensuite mourir d'une overdose en 1979 après un séjour en prison. Le reste des membres des Sex Pistols va se retrouver durant une courte période en 1996 puis en 2003 avec le retour à la basse de Glenn Matlock. Finalement, pour célébrer le trentième anniversaire de la création de leur seul album, les Sex Pistols vont donner un grand concert à Londres le 8 novembre 2007. Les places vont s'arracher et les musiciens vont entamer une tournée, forts de leur succès revenu. En France, ils se sont produits le 6 juillet au festival des Terre-Neuvas en Bretagne et ils continuent désormais leur tournée mondiale. Il est vrai que The Sex Pistols ont marqué leur époque avec leur esprit de rébellion permanente et leur musique qui déchire. Pourtant, en quelques années, le groupe n'aura sorti que quelques titres connus comme « God save the Queen », « Pretty Vacant » ou « Holidays In The Sun », sortis de leur seul album « Never Mind The Bollocks », le titre le plus controversé étant « God save the Queen » qui avait fortement choqué la reine d'Angleterre à l'époque... On dit souvent que les Sex Pistols ont largement influencé la jeunesse dans sa révolte contre les normes établies non seulement au Royaume-Uni mais aussi dans le monde entier, la vague punk ayant fait de nombreux émules. Pas étonnant qu'un certain Pete Doherty y ait trouvé sa source d'inspiration !

http://www.web-libre.org/dossiers/the-sex-pistols,4982.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Sex Pistols
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† GOTHIQUE ROMANTIQUE † :: Musique :: Le Rest du Son ! :: Punk-
Sauter vers: