† GOTHIQUE ROMANTIQUE †

† DISCUSSIONS, PARTAGE, DEBATS, INFORMATIONS, MUSIQUE, LITTERATURE, EVENEMENTS †
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Misanthrope ?...

Aller en bas 
AuteurMessage
Cloud-Nine
Goule
Goule
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : Soisy-sous-Montmorency
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Misanthrope ?...   Lun 9 Juil - 23:01

Suis-je la seule à ressentir ça,
Ou la sensation de se sentir différent, d'un assez grand nombre de personne, ne vous donne pas l'impression d'être misanthrope ?
je dirais même plus.. avoir des tendances sociopathique..?

Je sais que ce sont de bien grands mots tous ca….

Mais pour ma part je n'arrive tellement pas a supporter la quasis totalité des gens qui m'entoure que j'en remet en question mon existence dans ce monde…

Peu être est-ce seulement un manque d'empathie de ma part ?...
(J'ai envie de dire du leur surtout….)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/amandine.luperon
1988_
Romantique
Romantique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Age : 30
Localisation : Seumville
Réputation : 10
Date d'inscription : 22/02/2012

MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Mar 10 Juil - 0:57

Je pense que si tu étais vraiment misanthrope ou sociopathe tu ne prendrai même pas la peine de te poser la question, et encore moins de la poster sur un forum public. Donc j'ai envie de dire : y'a d'l'espoir ! ^^

Peut-être que tu devrai rencontrer de nouvelles personnes (puisque ton entourage te déplais, visiblement), faire l'effort d'aller vers les autres et accepter parfois d'être déçu / agacée par les gens. Mais je peux comprendre ton problème, j'ai une phobie sociale, aller vers les autres et faire de nouvelles rencontres, pour moi c'est pas simple mais en faisant des efforts, j'arrive à apprécier les autres. Et plus tu vois de gens, plus tu as envie d'en rencontrer d'autres...au contraire, plus tu te renferme dans un état d'esprit négatif et plus le contact avec les autres te sera insupportable, je t'assure que j'sais de quoi je cause. ^^
A une époque j'ai pensé être misanthrope, et en fait j'ai juste compris que le problème ne venais pas des autres mais de ce que j'attendais d'eux, j'idéalisai trop les rapports humains et j'étais constamment déçu, sans doute étais-je un peu trop optimiste. Au contraire, partir sur une base hyper pessimiste de la nature humaine n'est pas non plus la solution, le mieux étant (selon moi) de partir d'une base neutre.

En plus, tu dis ne pas supporter la quasi totalité des gens qui t'entourent, y'a donc des exceptions qui prouvent que tu ne déteste pas le monde entier.

J'imagine que tu vis mal cette situation, faut juste prendre conscience que ça ne changera pas par magie et qu'il faut faire des efforts.
Pour ce qui est de l'empathie, pour toi ça signifie quoi ? qu'est-ce que tu (ne) ressens (pas) au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fallingfalling.com/
Hamlet
Romantique
Romantique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 313
Age : 37
Localisation : Paris
Réputation : 1
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Mer 11 Juil - 21:51

1988, tu as une définition très platonicienne de la misanthropie...
D'après mon expérience d'antisocial repenti, j'ai l'impression que lorsque nous avons pris conscience de notre misanthropie (latente ou franchement avérée) et que nous faisons l'effort d'aller vers les autres, nous sommes d'avantage patients et polis que la plupart des gens dits "sociables".
Toutefois, si ma vie professionnelle m'a obligé à endormir quelque peu ma méfiance vis-à-vis de l'autre , mon rejet de la multitude est demeuré intacte (quoique...).
Tout cela pour te dire, Cloud-Nine, que je ne trouve rien d'alarmant dans ton cas. Et qu'à priori, la misanthropie ne crée pas forcément d'handicap majeur, qu'on peut même très bien s'en accommoder.
Revenir en haut Aller en bas
Shon'
Rasoir Souriant
Rasoir Souriant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1315
Age : 32
Localisation : L'pays des chauve-souris
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Lun 16 Juil - 21:28

J'vais m'permettre d'émettre la possibilité que, comme très souvent et comme beaucoup trop de gens, tu les trouves tous cons...et toi pas [élitisme, quand tu nous tiens].
Et que donc ça t'insupporte [normal, les Cons sont par définition insupportables]....et qu'en fait ton problème ne va pas vraiment plus loin.

Pour rappel de notre ami Larousse :
Misanthrope -
"Personne qui manifeste de l'aversion pour tout le genre humain"

Je rejoins donc l'ami 88.

_________________

"[...]faire un joli rêve, et se réveiller nu au milieu d'une autoroute...avec une souris dans l'cul."
Revenir en haut Aller en bas
Cloud-Nine
Goule
Goule
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : Soisy-sous-Montmorency
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Lun 13 Aoû - 21:15

Bonjour/Bonsoir !
Tout d'abord désolé pour ma réponse tardive et merci pour vos réponses, c'est un sujet qui me touche particulièrement et vos avis ne peuvent que m'aider ou me rassurer.


1988_ a écrit:
Je pense que si tu étais vraiment misanthrope ou sociopathe tu ne prendrai même pas la peine de te poser la question, et encore moins de la poster sur un forum public. Donc j'ai envie de dire : y'a d'l'espoir ! ^^
Je dirait plutôt que justement je pense vraiment être misanthrope mais ce qui me pousse à poser la question c'est que je me rend compte de la souffrance que ça m'engendre

1988_ a écrit:
Peut-être que tu devrai rencontrer de nouvelles personnes (puisque ton entourage te déplais, visiblement), faire l'effort d'aller vers les autres et accepter parfois d'être déçu / agacée par les gens. Mais je peux comprendre ton problème, j'ai une phobie sociale, aller vers les autres et faire de nouvelles rencontres, pour moi c'est pas simple mais en faisant des efforts, j'arrive à apprécier les autres. Et plus tu vois de gens, plus tu as envie d'en rencontrer d'autres...au contraire, plus tu te renferme dans un état d'esprit négatif et plus le contact avec les autres te sera insupportable, je t'assure que j'sais de quoi je cause. ^^

Tu as surrement raison, je souffre également de phobie sociale et cela m'empêche vraiment d'aller à la rencontre de nouvelles personnes.
Cependant, on est quand même restreint tous au long de notre vie à côtoyer des gens, et pour ma part ces expérience n'a était que mépris, haines, pleures, trahisons et déceptions.

1988_ a écrit:
A une époque j'ai pensé être misanthrope, et en fait j'ai juste compris que le problème ne venais pas des autres mais de ce que j'attendais d'eux, j'idéalisai trop les rapports humains et j'étais constamment déçu, sans doute étais-je un peu trop optimiste. Au contraire, partir sur une base hyper pessimiste de la nature humaine n'est pas non plus la solution, le mieux étant (selon moi) de partir d'une base neutre.

Tu n'a pas tord, toutefois je ne suis jamais parti d'une base hyper pessimiste comme tu le dit, mais au contraire, en vue de mon expérience je suis plutôt parti d'une base assez positive, puis c'est le temps qui à fait ce que je pense désormais, et revenir à une base neutre me parait totalement impossible…

1988_ a écrit:
En plus, tu dis ne pas supporter la quasi totalité des gens qui t'entourent, y'a donc des exceptions qui prouvent que tu ne déteste pas le monde entier.

J'imagine que tu vis mal cette situation, faut juste prendre conscience que ça ne changera pas par magie et qu'il faut faire des efforts.
Pour ce qui est de l'empathie, pour toi ça signifie quoi ? qu'est-ce que tu (ne) ressens (pas) au juste ?
Certes ! (J'aime ta relativité…)

En ce qui concerne l'empathie, c'est assez complexe,
Dans mon enfance c'est ce que je reprocher souvent à mes camarades, lorsque par exemple ils se moquai de moi, me bousculait.. et j'en passe !
Je me disait qu'ils se mettez absolument pas à ma place, puis avec le temps, j'ai prit conscience que être misanthrope conduit à être égocentrique, puisque l'on pense que tout le monde est plus bas que soi, et sur ce point c'est moi qui me réduit a les critiquer ….


Hamlet a écrit:
1988, tu as une définition très platonicienne de la misanthropie...
D'après mon expérience d'antisocial repenti, j'ai l'impression que lorsque nous avons pris conscience de notre misanthropie (latente ou franchement avérée) et que nous faisons l'effort d'aller vers les autres, nous sommes d'avantage patients et polis que la plupart des gens dits "sociables".
Toutefois, si ma vie professionnelle m'a obligé à endormir quelque peu ma méfiance vis-à-vis de l'autre , mon rejet de la multitude est demeuré intacte (quoique...).
Tout cela pour te dire, Cloud-Nine, que je ne trouve rien d'alarmant dans ton cas. Et qu'à priori, la misanthropie ne crée pas forcément d'handicap majeur, qu'on peut même très bien s'en accommoder.
Comme dirait mon psy, si tu le vis bien avec c'est que ce n'est pas un problème.
Toute fois, la ça n'est pas le cas, c'est assez ironique car je repousse les autres alors que ma solitude me fait souffrir =/


Shon' a écrit:
J'vais m'permettre d'émettre la possibilité que, comme très souvent et comme beaucoup trop de gens, tu les trouves tous cons...et toi pas [élitisme, quand tu nous tiens].
Et que donc ça t'insupporte [normal, les Cons sont par définition insupportables]....et qu'en fait ton problème ne va pas vraiment plus loin.

Pour rappel de notre ami Larousse :
Misanthrope -
"Personne qui manifeste de l'aversion pour tout le genre humain"

Je rejoins donc l'ami 88.

Tu as surrement raison,
mais tu sais, ce qui m'importe, c'est pas de dire que la pathologie dont je souffre s'appel la misanthropie, et donc de me cataloguer comme misanthrope
mais plutôt de dire que j'ai une pathologie, car j'en souffre et m'empêche de vivre (car bien sur je me dit souvent que tuer tous le monde me parait impossible donc autant se tuer soit même), qui se rapproche très particulièrement de la misanthropie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/amandine.luperon
Keagan
Vampire
Vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1621
Age : 29
Localisation : DTC
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Mar 14 Aoû - 1:00

On est toujours un jour ou l'autre déçus par les autres. Mais ça ne veut pas dire qu'on le sera constamment, ni que les autres sont des salauds.
Je comprends ce que tu ressens. Mais peut être que comme 88 tu as tendance à idéaliser les gens et les rapports avec eux. Tu attends trop des personnes qui t'entourent, donc fatalement ils te déçoivent.
Si cet état te fait souffrir, ça veut dire que quelque part au fond de toi tu souhaiterais les aimer, leur faire confiance, mais tu n'y arrives pas. Je n'ai qu'une chose à répondre: il faut leur laisser une chance ou aller voir ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Cloud-Nine
Goule
Goule
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : Soisy-sous-Montmorency
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Mar 14 Aoû - 21:14

J'pense que effectivement j'en attend trop de leurs parts ...

Mais je crois que ma déception envers les autres est tellement intense,
que tous ça est vraiment plus facile à dire qu'a faire Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/amandine.luperon
Keagan
Vampire
Vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1621
Age : 29
Localisation : DTC
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Mer 15 Aoû - 0:00

J'ai connu ce sentiment quand j'étais au lycée. En fait pensant très longtemps je me suis laissée bouffer par les autres, alors j'ai perdu confiance, j'ai rejeté tout le monde de peur d'être déçue. Mais heureusement, dans tout ça j'ai rencontré des gens exceptionnels qui m'ont redonné foi en l'humanité, qui m'ont permis de refaire confiance aux autres (sans pour autant être naïve). J'ai auprès de ces gens appris à m'affirmer, à accepter que tout le monde ne peut pas coller à ce que j'attends d'eux.
Aujourd'hui, je sais donner une chance aux autres, et même s'il leur arrive de me décevoir, je continue à avoir foi dans le genre humain. Je vais de l'avant, on ne me déçoit pas deux fois, mais je continue d'avancer et à être positive.

Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, il m'a fallu des années pour reprendre confiance, mais avec du temps, de la réflexion, et grâce aux bonnes personnes (celles qui sont là pour éclairer ta vie, pour te soutenir dans les bons moments comme dans les mauvais), on finit par s'accorder au monde et à vivre plus sereinement.

Je sens dans ce que tu nous dis que tu aimerais renouer avec le monde, tu aimerais pouvoir refaire confiance aux autres, tu aimerais pouvoir les aimer. Déjà, que tu réalise ça, c'est un grand pas en avant, parce que ça veut dire qu'au fond de toi tu n'as pas envie d'être misanthrope.
Ça prendra du temps, tu sera encore souvent déçue par les autres, mais les choses finiront par s'arranger, tu peux me croire, je le sait pour avoir vécu ces questionnements douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   Mer 15 Aoû - 21:12

Câlin flower

A mon avis, ça peut aider aussi de se redécouvrir et d'apprendre (réapprendre?) à s'aimer. La vie est ainsi plus douce en général. Et pas mal de 'problèmes' n'ont ainsi plus lieu d'être, ils disparaissent. J'ai envie de dire "comme par magie', mais non, tout ça vient bien de nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Misanthrope ?...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Misanthrope ?...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† GOTHIQUE ROMANTIQUE † :: Discussions :: La chambre des révoltes-
Sauter vers: